Psychiatrie

L’Igas préconise des mesures de sécurisation des HP

Publié le 08/07/2011

Un rapport de l’Igas rendu public tire un constat alarmant de la sécurisation des centres hospitaliers spécialisés (CHS). Enquêtant sur des événements graves survenus ces cinq dernières années, l’Igas pointe des dysfonctionnements systémiques. Ses services ont enquêté sur une vingtaine d’homicides ou de tentatives, et une dizaine d’agressions sexuelles. La mission a constaté que plusieurs dizaines d’agressions de professionnels ont lieu chaque année, et a estimé « entre 8 000 et 14 000 le nombre annuel de fugues de patients hospitalisés d’office (HO) ou à la demande d’un tiers (HDT).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte