Prise en charge du diabète

L’Igas tacle la HAS, la Cnamts, le CEPS…

Publié le 13/07/2012

L’épidémie du diabète est de moins en moins silencieuse avec la multiplication de livre blanc et de rapports. L’Inspection générale des affaires sociales (Igas) vient d’apporter sa contribution qui ne risque pas de passer inaperçue. L’ensemble des acteurs institutionnels reçoivent une volée de bois vert.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte