3 questions à Bernard Ledésert, vice-président de la Fédération nationale des observatoires régionaux de santé et directeur de l’ORS de Languedoc-Roussillon.

« L’intelligence des directeurs d’ARS sera de travailler de façon concertée. »

Publié le 20/03/2010
Décision Santé. Quels changements va entraîner selon vous l’arrivée des ARS dans l’action des Régions ?

Bernard Ledésert. Le grand changement concerne le fait qu’il n’existera plus qu’un seul interlocuteur, à la place des Urcam, Drass, ARH et autres. Comment les élus vont-ils réussir à intervenir ? Même si l’État est renforcé avec cette nouvelle configuration, l’intelligence des directeurs d’ARS sera de travailler de façon concertée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte