Livres

Littérature à l’estomac

Publié le 04/09/2015

Vivre sa maladie puis la coucher par écrit n'est pas le symptôme d’un mal contemporain. Aujourd’hui, on ne compte certes plus les confessions de ce type. Entre le guide pratique et le récit, ces livres constituent un genre littéraire en soi. Mais au-delà de l’inflation du nombre de titres, le témoignage sur sa maladie, la transmission de son expérience et surtout la recherche du bon traitement en réaction à une médecine officielle impuissante tissent un fil entre malades et les époques comme un soutien sans faille.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte