L’œdème maculaire diabétique, la nouvelle cible de l’aflibercept.

Publié le 30/10/2013
Après la DMLA, l’aflibercept a démontré son efficacité dans une complication optalmologique du diabète. Explications.

Les anti-VEGF continuent à modifier en profondeur le pronostic des pathologies ophtalmologiques. La DMLA n’est plus la seule affection à bénéficier de cette avancée. En témoignent les résultats présentés à la treizième édition du congrès Euretina à Hambourg (Allemagne) dans l’oedeme maculaire diabétique. C’est une pathologie fréquente. 347 millions dans le monde sont concernés par cette maladie chronique à l’origine d’une rétinopathie ou d’un œdème maculaire diabétique. Le laser est le traitement de référence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte