Lorraine, la bataille économique

Publié le 30/12/2013
Réduire les déficits est le cheval de bataille en Lorraine, selon Claude d’Harcourt, DG de l’agence régionale de santé*. La région dispose toutefois d’atouts comme la télémédecine et le suivi des seniors à travers les réseaux. Compte rendu.

« Nous n’avons pas affaire à une seule région homogène, mais bien à plusieurs “Lorraine” », explique Claude d’Harcourt, directeur général de l’agence régionale de santé Lorraine, en guise d’introduction. Les raisons de ces disparités sont multiples. D’abord, la première cause est d’ordre géographique : la région est limitrophe de trois autres pays, la Belgique, le Luxembourg et l’Allemagne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte