Grève des médecins

Malaise ou maladie grave ?

Publié le 30/11/2012
La fièvre grimpe chez les médecins. Au-delà c’est tout un secteur qui n’irait pas très bien et clame son impatience. Entre le simple malaise et l’état de choc, la frontière est parfois très poreuse. Quels sont aujourd’hui « les malades » qui exigent enfin la mise en œuvre d’une thérapeutique enfin efficace ?

Crédit photo : © Sébastien Toubon

En pratique on distingue trois types de professionnels en souffrance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte