Nouveaux anticoagulants

Moins de saignements avec le rivaroxaban

Publié le 30/10/2013
De nouvelles analyses issues de l’étude de phase III Einstein confirme le bon profil bénéfice/ risque du rivaroxaban. L’absence d’adaptation posologique chez l’insuffisant renal est confirmé. Démonstration.

Les nouveaux anticoagulants représentent-ils une avancée majeure. Ou sont-ils à l’origine d’une nouvelle pathologie iatrogène ? Au-delà de la polémique, les données présentées lors de récents congrès permettent d’apporter des éléments objectifs au dossier. Lors du XXIVe congrès de l’ISTH (International Society on Thrombosis and Haesmostasis) qui s’est déroulé à Amsterdam (Pays-Bas), plusieurs communications ont apporté des éléments nouveaux de réponse sur le rivaroxaban (Xarelto®, Bayer). Quels types de saignements peut-on observer en cas de saignements liés à la prise de rivaroxaban ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte