Brève

Ne dites pas à mon père que je suis ministre, il me croit députée européenne

Publié le 28/02/2019
billet

billet
Crédit photo : GARO/PHANIE

Pourquoi devenir ministre et surtout le rester ? Agnès Buzyn briguerait la tête de liste de la République en marche aux élections européennes. Bruxelles est-elle plus séduisante que la défense au Parlement de Ma santé 2022 ? Au-delà de ce choix personnel, ces démissions de ministres en cascade intriguent. La fonction ne fait plus rêver une fois installé dans ces lieux de pouvoir. Pourtant, certains seraient prêts à se damner pour devenir ministre. Mais une fois près du soleil, se brûle-t-on trop vite ? Aujourd'hui, Matignon relit tous les entretiens de ses ministres. Les conseillers à l'Elysée écrivent une grande partie de la partition qu'exécutent désormais comme simples instrumentistes les titulaires de maroquins. Que reste-t-il alors comme marge de manœuvre en dehors de la surface médiatique, de la visibilité acquise et donc de la notoriété ? Quel est le véritable pouvoir d'un ministre ? En attendant, créons un nouveau syndicat non partisan, et défendons les ministres contre leur patron…


Source : decision-sante.com