Entretien avec Max Doppia, membre du CME au CHU de Caen, et syndicaliste au SNPHAR-E

« Nous devenons uniquement des producteurs de soins »

Publié le 17/09/2010

« On nous dit que le CHU de Caen est en faillite mais on assiste en fait à une marche forcée vers l’équilibre financier… Avec presque une incompréhension de la part des médecins, car on leur demande de collaborer à un système dont on n’a pas toutes les données. Je suis médecin, et je ne suis pas formé à lire tous les comptes. Qu’on arrête cette hypocrisie ! Dans une équipe, quand elle est bien animée, le personnel est prêt à tout donner. Mais après un coup de feu, elle doit pouvoir respirer, souffler un peu, car le travail médical journalier est constitué de cycles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte