Ondam 2010 respecté

Publié le 18/10/2010

Le gouvernement se félicite de ce que, pour la première fois depuis son instauration en 1997, l’objectif de dépenses de l’assurance maladie (Ondam) qui avait été fixé pour cette année à 3 %, est en passe d’être tenu. Si aucun dépassement ne s’annonce pour la médecine de ville, un écart de l’ordre de 500 millions d’euros n’est pas totalement exclu s’agissant du sous-objectif hospitalier. Si ce dépassement devait s’avérer, il serait couvert par les mises en réserve de crédits qui avaient été décidées au début de l’année 2010.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte