Théâtre

Opéra populaire

Publié le 20/05/2011

La cause est entendue, Brecht est un auteur populaire. La reprise de l’Opéra de quat’ sous sur la scène de la Comédie-Française en témoigne avec sa condamnation des banquiers, des puissants et la description d’une société qui a oublié la vertu pour mieux se rouler dans le vice. Échos avec le monde d’aujourd’hui ? Entre comédie musicale et satire sociale, Laurent Pelly, le metteur en scène, opte pour le grand spectacle avec orchestre dans la fosse, décors multiples et chansons traduites en français pour mieux être accessible.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte