Beaux-livres

Orient, mon bel amour

Publié le 17/07/2015

L’histoire de l’art a toujours célébré les avant-gardes au mépris de mouvements artistiques installés dans la durée qui ont irrigué en profondeur la manière de voir. À cet égard, l’ouvrage de Sidonie Lemeux-Fraitot est exemplaire. Ce voyage en Orient conduit certes le lecteur dans des endroits balisés, à savoir les territoires autour de la Méditérranée. Mais il croise les regards, les époques, les évènements. Et projette dans la lumière une expérience constitutive de l’identité européenne, le voyage réel ou imaginaire vers des contrées étrangères, ici le « Bel Orient ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte