Parcours de santé ?

Publié le 20/02/2013

L’étau se resserre sur les Français. La situation économique impose au gouvernement un blocage des dépenses craint et retardé jusqu’au bout par François Hollande. Rien n’y fait : le déficit fixé des comptes publics de 3 % en 2013 sera dépassé. La Cour des comptes juge que les réductions des dépenses sont insuffisantes. 75 % de l’effort n’a porté, en effet, que sur les recettes et donc par le biais des impôts. Des crédits de l’ordre de 400 millions devraient être mis en réserve et gelés pour la santé. Il ne reste donc que peu à partager. Les priorités porteront sur le social et l’emploi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte