Partenariats publics privés : modèle chinois

Publié le 04/12/2012

Accès aux soins trop difficile, trop coûteux, de qualité trop inégale : la Réforme nationale du système de santé est une priorité du gouvernement chinois, alors que 95 % de la population est aujourd’hui couverte par une assurance maladie. Pour accélérer le développement de l’offre, une agence centrale du gouvernement cultive les partenariats publics/privés. Il ne s’agit pas de privatiser les structures de soins qui restent publiques, mais d’y introduire des modèles de management et de financement du secteur privé, avec un objectif gagnant/gagnant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte