Pas de vague pour l’hôpital

Publié le 17/06/2014

Le changement à l’hôpital sera a minima. Marisol Touraine n’a pas même évoqué le concept de chirurgie ambulatoire lors de son discours. Simplement annoncé à plusieurs reprises, le service public hospitalier rénové sera inscrit dans la loi. Pour bénéficier du label, il faudra prendre le « bloc d’obligations » qui ne saurait être divisé. Outre les hôpitaux publics, les établissements privés à but non lucratif sont membres de « droit » de ce club. Quant aux cliniques privées, elles ne sont pas exclues du dispositif à condition de respecter l’ensemble des obligations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte