« Nous sommes en pleine adolescence des médicaments orphelins »

Passer la vitesse supérieure

Publié le 30/11/2012
Si la réglementation européenne incitative de 2000 a permis aux médicaments orphelins de se multiplier, l’essai n’est pas totalement transformé. Autour de ces spécialités gravitent des problématiques de développement, de prix et d’évaluation qui leur sont spécifiques et qui, pour l’heure, ne sont pas résolues.

Crédit photo : S Toubon

Dix-sept ans après les États-Unis et sept ans après le Japon, l’Europe adoptait alors un cadre juridique incitatif pour promouvoir la recherche et le développement dans le domaine des médicaments orphelins (CE 141/2000).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte