Brève

Patients ALD, des dépenses de soin sept fois plus importantes que celles de la population

Publié le 21/01/2021
Drees

Drees
Crédit photo : GARO/PHANIE

8 900 euros en moyenne, c'est en 2017 le montant moyen de la dépense en santé des assurés en ALD, selon une étude de la Drees publiée le 21 janvier. Il est sept fois supérieur à celui du reste de la population générale, mais seulement trois fois supérieur à celui des personnes de plus de 65 ans. La prise en charge des patients en ALD* s'élève à 91% en AMO* contre 67% pour le reste des assurés. Toutefois, une différence existe entre la prise en charge en établissement de santé (96%) et celle en ville (86%). Chez les patients sans ALD, cette différence est respectivement de 90 % et 56 %. Il en résulte mécaniquement des restes à charge plus ou moins élevés, 9% pour les patients en ALD et 33 % pour ceux sans ALD. Concernant le reste à charge des patients ALD, 3% de leurs dépenses ne sont pas prises en charge par l'AMO. Ces patients peuvent être confrontés à des dépenses non prises en charge au titre de l'ALD. Un pour cent de ces assurés ont des RAC de plus de 4 900 euros, atteignant 7 100 euros en moyenne, où près de la moitié correspondent à des dépassements d'honoraires. 70 % de ce RAC est issu de dépenses non liées à l'ALD. Chez ces patients en ALD, trois quarts d'entre eux ont plus de 61 ans et la moitié plus de 74 ans. Les complémentaires remboursent l'essentiel de ces dépenses, sauf les postes optique, dentaire et aides auditives. Toutefoix, elles remboursent 73 % de la dépense optique et 41 % des soins dentaires. Depuis la réforme 100% santé, ces chiffres ont baissé en 2020.

 

* Affections de longue durée, assurance maladie obligatoire.


Source : decision-sante.com