LE FAIT DU MOIS

Patrons, et séquestrés !

Publié le 21/04/2010

Crédit photo : John Carnemolla

Si c’est une mode, elle est plutôt de mauvais goût. À l’instar des cadres du privé retenus contre leur gré par des syndicalistes, qui souvent s’opposent aux plans sociaux, des directeurs et cadres d’hôpital franciliens ont été séquestrés par des représentants du personnel qui s’opposent au plan de restructuration de l’AP-HP. Le 12 mars, le syndicat Sud a séquestré les directrices de l’hôpital Émile-Roux, et de l’hôpital Henri-Mondor, pour contraindre la direction à ouvrir des négociations sur le transfert de deux activités d’Émile-Roux vers Mondor.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte