Pénibilité : attention à la boîte de Pandore !

Publié le 30/10/2013

La réforme des retraites, en débat parlementaire en octobre et novembre, s’attaque à la prise en compte de la pénibilité de certains métiers. Un dossier censé être politiquement porteur pour le Gouvernement mais qui s’avère explosif dans certains secteurs, en particulier celui de la santé. Sont en effet exclus du dispositif les professionnels de santé de la fonction publique hospitalière mais aussi les libéraux. Sans oublier les contractuels. Médecins et sages-femmes de l’hôpital public comme des cliniques privées montent donc au créneau. Officiellement, ils font front commun.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte