Pénibilité : les médecins hospitaliers ne désarment pas

Publié le 30/12/2013
Serpent de mer du sanitaire, la pénibilité est l’un des dossiers explosifs de l’automne qui a conduit les médecins de la fonction publique hospitalière et les agents contractuels à engager un bras de fer avec le Gouvernement. Un sujet qui devrait connaître prochainement des rebondissements malgré des approches syndicales différentes.

Travail nocturne, horaires alternants, lourdes responsabilités, stress, perte de pouvoir décisionnel, sous-effectif, sentiment d’insécurité… Ces difficultés conduisent les praticiens hospitaliers à réclamer la reconnaissance de la pénibilité de leurs professions. Ils sont d’autant plus mobilisés sur ce dossier que la pénibilité, via la création du compte personnel de prévention de la pénibilité, est la novation majeure du projet de loi garantissant l'avenir et la justice du système de retraites, aujourd’hui en fin de parcours parlementaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte