Élections professionnelles

Percée d’Avenir hospitalier

Publié le 27/01/2012

Les syndicalistes représentant les praticiens hospitaliers sont des hommes politiques comme les autres. À l’issue du scrutin émaillé par de nombreux incidents techniques, chacun a crié victoire. Pourtant, le grand vainqueur de l’élection est bien le camp des abstentionnistes. Seuls les biologistes et les pharmaciens échappent à ce marasme et se sont fortement mobilisés pour ces élections qui permettaient de désigner les représentants des médecins à la Commission statutaire nationale et au conseil de discipline. Le taux de participation n’atteint pas en effet 30 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte