Père Noël

Publié le 10/12/2015

Mauvais père, je n’ai pas fait don à la naissance de mes enfants de 45 milliards de dollars à disons, MSF. L’exemple de Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, n’a pas fini d’empoisonner la vie au quotidien de millions de parents dans le monde. On imagine les conversations cette année sous le sapin de Noël. Qu’as-tu donné au Secours populaire français pour mon baptème ? Des dragées ! et pourquoi pas une poignée de cacahuètes.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.