Essais cliniques

Peut-on encore enrayer le déclin ?

Publié le 28/02/2014
Alors que la recherche clinique hexagonale perd des parts de marché, un centre d’appui est appelé à disparaître. Des mesures sont toutefois prises pour dynamiser le secteur. Seront-elles suffisantes, alors que des médecins hospitaliers dénoncent entre autres cette disparition ?

Faut-il laisser l’Etat reprendre l’initiative en matière d’essais cliniques ? En tout état de cause, le relais est désormais acté avec la fin annoncée du Cengeps (Centre national de gestion des essais de produits de santé). Fruit d’un partenariat public-privé, cette structure originale a été mise en place pour enrayer le déclin des essais cliniques dans l’Hexagone. Lors de sa création, ce groupement d’intérêt public est géré par le ministère de la Santé et de la Recherche. Il avait été créé pour une durée de quatre ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte