DVD

Philosophie de l’amour

Publié le 24/11/2011

C’était, selon Catherine Clément, le film préféré de Vladimir Jankélévitch le philosophe du « je-ne-sais-quoi »et du « presque-rien » qui raconte l’impossible amour entre un médecin généraliste et d’une femme au foyer, tous deux mariés. David Lean, encore cinéaste anglais avant son départ quelques années plus tard pour Hollywood, où il connaîtra ses plus grands succès, filme là en 1945 dans un magnifique noir et blanc une histoire simple : l’éclosion d’un amour fou contrarié par les conventions sociales et les sous-entendus bien pensants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte