DVD classiques

Politique du care

Publié le 18/10/2011

Dans la filmographie d’Ingmar Bergman, Au seuil de la vie occupe une place à part. Il succède aux Fraises sauvages, un sommet de l’œuvre qui l’a sans nul doute éclipsé. Et pourtant, ce film tourné il y a plus de cinquante ans dans un seul décor, celui d’une maternité, épouse la cause des femmes avec une sensibilité en écho avec celle d’aujourd’hui.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte