Dr Sophie Drapier

Pompes à apomorphine, une hotline assiste les professionnels

Publié le 30/04/2013

Le service de neurologie du Chu de Rennes dirigé par le Pr Marc Vérin et en collaboration avec le Dr Sophie Drapier a joué un rôle pionner dans le développement des pompes à apomorphine utilisé dans la maladie de Parkinson. En délivrant la juste quantité de dopamine sur l’ensemble de la journée, la pompe réduit les fluctuations motrices et les phases off de 60 à 70. Un programme d’accompagnement à l’instauration et au suivi du traitement est désormais disponible. Il repose sur trois infirmières spécialisées et une hotline dédiée aux professionnels de santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte