Gouvernance

Pour l’inégalité efficace

Publié le 08/07/2011
Lors d’une rencontre* organisée à Paris, le président de la commission des affaires sociales Pierre Méhaignerie a réaffirmé son ancrage au sein de l’UMP, y compris sur les questions sociales et sanitaires.
De gauche à droite : Eric Minvielle, Annie Chicoye, Pascal Maurel, Pierre Méhaignerie et Jean...

De gauche à droite : Eric Minvielle, Annie Chicoye, Pascal Maurel, Pierre Méhaignerie et Jean...
Crédit photo : © Benjamin Azogui

« L’inégalité efficace profite à tous, tandis que l’inégalité inefficace mène vers la destruction », explique Pierre Méhaignerie, président de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, en s’inspirant d’un de ses auteurs fétiches, John Rawles, lors d’une rencontre à Paris*. Et de citer dans la foulée un cas pratique : « Entre 2002 et 2003, l’Allemagne a aggravé les inégalités pour relancer la croissance : ce fut un succès. » Malheureusement, la France n’a pas franchi le pas : « Nous n’avons pas réussi à améliorer la compétitivité des entreprises.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte