Franche-Comté

Quand organisation rime avec optimisation

Publié le 20/05/2011
En Franche-Comté, la gouvernance en matière de santé est excellente, avec pour conséquence une consommation annuelle plus basse que la moyenne nationale. Quelques faiblesses demeurent pourtant, comme le manque criant de spécialistes et la désertification médicale*.
Etat de santé de la population par l'analyse de la mortalité dans la population totale selon les...

Etat de santé de la population par l'analyse de la mortalité dans la population totale selon les...
Crédit photo : © Jean-Marc Macé

Avec une dominante rurale et une catégorie socio-professionnelle « ouvriers/employés » plus largement représentée, la population de Franche-Comté est plutôt plus jeune et plutôt moins favorisée que la moyenne nationale.

Il existe toutefois des disparités entre les différents espaces d’animation territoriale : l’état de santé notamment apparaît plus mauvais dans le nord de la région (Belfort/Vesoul) et le sud, moins bien loti en termes de structures pour les personnes âgées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte