Qu’est-ce que l’étude EINSTEIN ?

Publié le 30/10/2013

Cet essai de phase III,multicentrique, randomisé, a inclus 9 479 patients. Il s’agissait d’évaluer le rivaroxaban au traitement standard (enoxaparine suivi par antivitamine K) dans l’embolie pulmonaire et la thrombose veineuse profonde. Chez les patients traités pour thrombose veineuse, le rivaroxaban a démontré sa non-infériorité face au traitement standard. Ce qui se traduit par le pourcentage de récidives à l’arrêt du traitement. Il s’est élevé à 2,1 % avec le rivaroxaban versus 3 % avec le traitement de référence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte