À quoi sert le ministère de la Santé ?

Publié le 15/10/2012
Le ministère de la Santé a mis du temps à s’imposer comme un ministère incontournable d’un gouvernement. Et encore, est-il encore régulièrement réduit au rang de secrétariat d’État. Une telle fragilité, alliée aux évolutions institutionnelles rapides dans le champ de la santé, en particulier la régionalisation, justifie de s’interroger sur son utilité.

Poser la question ne laisse aucun interlocuteur indifférent. Elle amuse pour la provocation qu’elle recèle. Elle rencontre parfois un écho étonnant et révèle combien ce ministère est au cœur des visions politiques et de la conception de l’intervention de l’État propre à chacun. Poser la question, c’est aussi partir d’une première impression de flottement. Une impression qui ne date pas d’aujourd’hui.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte