Ordonnance de l’OCDE

réduire les dépenses de santé de 1,3 point du PIB

Publié le 30/04/2013

Le bilan de santé de la France dressé par l’OCDE est pour le moins critique. L’institution pointe ainsi que la croissance du PIB par habitant a été l’une des plus faibles de la zone OCDE depuis plus de vingt ans. Parmi les nombreuses prescriptions afin de dynamiser l’économie française, il est proposé de réduire les dépenses publiques de santé de 1,3 point de PIB sans nuire pour autant à la qualité des soins. Pour atteindre cet objectif, les rédacteurs suggèrent la montée en puissance de la chirurgie ambulatoire mais aussi le retour de la convergence tarifaire entre hôpitaux et cliniques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte