Hépatite C

Réintégrer tous les professionnels de ville dans le parcours de soins

Publié le 17/06/2014
Avec l’arrivée des nouveaux traitements anti-VHC, plus maniable et plus efficaces, la prise en charge de l’hépatite à l’hôpital n’est plus toujours aussi indispensable. Quelle est la place des différents professionnels de ville, et à quels niveaux ?

Réaffirmer le chaînage des acteurs autour du patient atteint de VHC. En évoquant le rôle des différents professionnels de santé dans le parcours de soins des malades, les intervenants présents lors de la réunion bordelaise Hepicure ont plaidé pour un véritable décloisonnement : fin de l’hospitalocentrisme, implication plus forte du médecin généraliste, développement et renforcement du rôle des spécialistes libéraux, des biologistes, des pharmaciens de ville… les évolutions possibles sont nombreuses. Mais l’enjeu est là : mieux accompagner les patients dans le quotidien de la maladie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte