Hépatites B et C

Renforcer le dépistage

Publié le 17/06/2014
Pour la première fois, les soignants disposent d’un rapport précisant les modalités d’une prise en charge des hépatites depuis la prévention jusqu’à la prise en charge thérapeutique. L’accent est mis sur le dépistage insuffisant alors que des traitements innovants sont attendus dans les prochains mois. Présentation.

Crédit photo : © Ministerio da Saude

Les praticiens qui prennent en charge les hépatites B et C disposent désormais d’un rapport* de 180 recommandations à l’image de ce qui existe pour l’infection à VIH. Celui-ci compense en partie la non-reconduction du plan national hépatites, alors que la guérison définitive est envisagée pour l’hépatite C avec l’arrivée de nouveaux traitements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte