« Réparatrice ou transformatrice ? »

Publié le 06/12/2014

« Notion ancienne, le corps artificiel pose, depuis un siècle, la question du sens même de la médecine. Doit-elle être réparatrice ou transformatrice ? Cette interrogation fondamentale sur ce que nous attendons véritablement de la médecine créée une inquiétude latente. »

Gilles Barroux, philosophe.

Source : Décision Santé: 299