Retour à la morale ?

Publié le 30/10/2014

Le divorce est depuis longtemps engagé entre le peuple et ses élites. Le fil tendu depuis la Révolution française entre les philosophes hier, les intellectuels aujourd’hui et les classes populaires s’est rompu. Domine désormais le temps du mépris selon le constat établi par Jacques Julliard et Jean-Claude Michéa dans un livre particulièrement stimulant*. Mais comment en est-on arrivé là ? Pourquoi les figures d’un Jules Michelet, d’un Charles Peguy célébrant les noces entre le peuple et la Nation se sont-elles effacées de nos références partagées ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte