Rêve d’enfant

Publié le 06/12/2014

J’ai fait un rêve. Les médecins s’étaient enfin évaporés des écrans contrôle de la Sécu. Remplacés par des auto-tests, des auto-analyses, brefs des autobilans monitorés par Google and Co. Molière n'aurait osé l’imaginer. Le haut-débit 5G l’a fait. Fini les palpations des endroits que ma mère m’interdit de nommer par des médecins vicelards. Oublié les retards de médecins alzheimeriens précoces, spécialistes des consultations courtes et des longs dépassements d’honoraires. Désormais, le monde va mieux et ne dépend plus du bon vouloir de ces pseudo-scientifiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte