Sanofi/Boehringer Ingelheim : échange Merial contre produits OTC

Publié le 17/12/2015

Les pistes ouvertes par Olivier Brandicourt, à la tête de Sanofi lors de sa présentation de sa stratégie en novembre dernier trouvent une application sur le terrain. Le leader français cède son activité santé animale à Boehringer Ingelheim pour 11,4 milliards d’euros. En échange il acquiert le pôle grand public pour 6,7 milliards d’euros. L’opération lui permet de se hisser au premier rang mondial avec une part de marché de 4,7 % et coiffe sur le fil Bayer (4,6 %).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.