Santé, le marqueur de gauche ?

Publié le 30/10/2014

Crédit photo : © S. Toubon

L’expert-comptable aurait-il remplacé le responsable politique au sein du Conseil des ministres ? Alors que les Français s’enfoncent dans la dépression, la ministre de la Santé refuse l’électrochoc que la Cour des comptes prescrit dans son dernier rapport. Et préfère rappeler la bonne constitution du malade. Non, tout n’est pas menacé de faillite et de déliquescence. En témoigne le système de protection sociale à la française, l’ultime instrument qui favorise la cohésion sociale, l’intégration et la solidarité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte