Santé sexuelle, comment rendre plus lisible le parcours de soins

Par
Publié le 23/11/2016
Le bilan en matière de santé sexuelle en France est paradoxal. Alors qu'il existe une variété de structures de prise en charge et de plans et politiques de santé sexuelle,  il existe un problème majeur de lisibilité en terme de parcours. Explications.

Quarante-quatre pour cent des 15-25 ans ont des difficultés à identifier les structures vers lesquelles se tourner en matière de santé sexuelle. Différents facteurs d'alerte sont à prendre en compte : l'augmentation de la prévalence des IST, une couverture vaccinale faible et en baisse. Mais aussi on assiste à l'augmentation des IVG à répétition, la prise en charge variable des moyens de contraception par l'assurance maladie, la mauvaise lisibilité de l'offre, l'âge de la première grossesse avancée, les missions des Cegidd limitées...

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte