Servier se renforce en oncologie

Publié le 17/07/2015

Le laboratoire français Servier vient de nouer un partenariat avec le laboratoire japonais Tahio Pharmaceutical afin de développer et commercialiser notamment en Europe le TAS 102, médicament anticancéreux administré par voie orale et indiqué dans le traitement de certains cancers colorectaux. Tahio recevra un versement initial de 130 millions de dollars. D’autres règlements interviendront lors de l’enregistrement du médicament en Europe. Les dépenses en oncologie pèsent pour plus du tiers du budget consacré à la recherche et développement. Elles devraient progresser jusqu’à 50 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte