Servir sans guérir

Publié le 15/10/2012

Les équipes mobiles ont-elles miné de l’intérieur le modèle des soins palliatifs tel qu’il s’est développé au cours des dernières années ? Émilie Legrand pointe les transformations et mutations opérées par une équipe mobile afin d’assurer sa pérennité dans un environnement hospitalier dominé par les compétences techniques et scientifiques. Oublié la vérité due au patient sur le pronostic, le chemin où le soignant doit le conduire vers une conscience ouverte, voire l’identité même de l’équipe présentée le plus souvent auprès des malades comme les spécialistes de la douleur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte