Sham, des bons résultats mais avec la concurrence en embuscade

Publié le 30/04/2013

Pour la première fois, Sham franchit le cap des 300 millions de chiffres d’affaires. Mais c’est moins la responsabilité civile médicale que les opérations de diversification entreprises notamment en direction des personnes qui expliquent cette progression. Sur le cœur de métier de SHAM, on note même un recul de 3 %. Il s’explique par le renforcement de la concurrence, l’absence d’augmentation des tarifs pour la troisième année consécutive, la personnalisation des primes et l’arrivée de nouveaux entrants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte