Relaxe Deux médecins de l’hôpital d’Autun, accusés d’être à l’origine de la mort d’un garçon de cinq ans en mars 2006, admis pour une laryngite (cf. Décision Santé n° 282) ont été relaxés le 22 février dernier.


Source : Décision Santé: 283