L’hôpital militaire du Val-de-Grâce menacé de fermeture. Pris dans la tourmente des restrictions budgétaires imposées à l’armée, l’hôpital Val-de-Grâce fermera ses portes. Les modalités en seront fixées par le Gouvernement fin octobre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte