Zimbabwe

Soigner le sida, un défi

Publié le 25/02/2011
Face à la pénurie de médecins dans les hôpitaux, le transfert des tâches est désormais monnaie courante au Zimbabwe. Les infirmières doivent souvent prendre en charge, seules, les patients du VIH. La Newlands Clinic, au cœur de la ville d’Harare, forme les infirmières du pays à soigner les quelque 1,1 million de personnes infectées.
Sister Melody et sa patiente, en consultation à la Newlands clinic.

Sister Melody et sa patiente, en consultation à la Newlands clinic.
Crédit photo : © Antoine Bouthier

Les murs blancs des édifices d’Harare, la capitale du Zimbabwe, sont souvent marqués par des traces sombres. C’est la terre rouge recouvrant le sol qui, portée par le vent, vient salir toutes les surfaces. Pourtant, sur les murs de la Newlands Clinic, rien n’y paraît : le bâtiment a été construit en briques. C’est ce genre de détails qui compte pour améliorer le cadre de vie des patients de cette clinique, tous malades du Sida.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte