DVD

Sport de filles

Publié le 13/07/2012

Patricia Mazuy préfère-t-elle l’équitation au cinéma ? On a, il est vrai, rarement vu sur un écran d’aussi belles images de cheval, même au temps de la splendeur du western. Difficile de ne pas être sous le charme de Marina Hands qui conquiert dans ce film son diplôme de dressage. Pour autant, cette histoire où l’héroïne est prête à tout sacrifier, amour, liberté, liens sociaux pour sa passion du cheval agace parfois par des dialogues faciles, des personnages secondaires caricaturaux, un scénario qui mêle critique sociale et quête mystique sans aller jusqu’au bout de ces chemins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte