Jean-Michel Le Bolloch, président de Allibert-Médical

Système d’information de santé pour les petits établissements : E Pluribus Unum

Publié le 28/01/2016

La devise de Virgile, appliquée à la santé, mérite d’être méditée lorsque l’on aborde le problème des moyens et des compétences en information numérique des petites structures sanitaires. Selon les textes officiels, nous avons tous droit à une prise en charge d’égale qualité, d’ailleurs garantie constitutionnellement. Les faits sont plus cruels qui montrent plutôt de grandes difficultés. Pourtant, la coordination et la mutualisation organisées de façon intelligente pourraient aplanir bien des difficultés sans ruiner les finances publiques, voire conduire à des économies de ressources.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.