Entretien avec Yannick Motel*

Télémédecine, pourquoi la France est en retard

Publié le 30/10/2014
Quels sont les freins à la généralisation de la télémédecine sur le territoire français. Réponse avec
D. S. Les acteurs de la télémédecine se plaignent du manque de financement. La DGOS les renvoie à des problèmes d’organisation. Qui a raison ?

Yannick Motel. Les deux à la fois, même s’il faut rappeler que dans le numérique la DGOS n’est que l’une des composantes de la gouvernance publique. À ce sujet, l’an dernier, un inventaire des différentes instances avait recensé un empilement de près de 70 organismes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte