Surtitre

Titre titre titre titre titre

Publié le 20/05/2011

Les infections associées aux soins (IAS), qui sont en partie évitables, sont loin d'être jugulées et demeurent responsables de 4 200 décès annuels, malgré les efforts mis en œuvre pour les combattre, selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire publié aujourd’hui. D'après les enquêtes européennes récentes, ces infections (IAS) acquises lors de l'hospitalisation touchent 5 à 10 % des patients hospitalisés en Europe (5% en France en 2006), selon l'éditorial du BEH qui appelle à « continuer la mobilisation » pour les combattre, d'autant que de nouvelles menaces émergent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte